Jeudi, 13 avril 2017 08:49 Le Conseil de sécurité annonce la fermeture de la Minustah
By romain On 16 Apr, 2017 At 11:43 AM | Categorized As Featured, World News | With 0 Comments

Screenshot_2017-04-16-10-53-36-1Le Conseil de sécurité des Nations Unies,  s’apprête à proroger pour une dernière période de six mois le mandat de la Mission des Nations Unies pour la stabilisation en Haïti (MINUSTAH). Les membres du Conseil ont pris acte hier des progrès accomplis par cette opération depuis son déploiement il y a 13 ans dans un pays qui vient d’achever avec succès un cycle électoral, sonnant ainsi « le retour à l’ordre constitutionnel ». 

Après des années d’impasse, une « fenêtre d’opportunités cruciale » s’est ouverte pour résoudre les causes profondes des défis qui grèvent le pays, a estimé la Représentante spéciale du Secrétaire général pour Haïti, Mme Sandra Honoré, en faisant allusion à la tenue des scrutins du 20 novembre 2016 et du 29 janvier 2017. Avec l’inauguration, le 7 février dernier, du cinquante-huitième Président d’Haïti, M. Jovenel Moïse, la désignation du Premier Ministre, M. Jack Guy Lafontant, et de son cabinet, et l’installation des élus à tous les niveaux de responsabilité dans le pays, l’on assiste aujourd’hui à la première « structure de gouvernance » véritable en Haïti depuis 2006, selon Mme Honoré. 

Unanimement salué par le Conseil, ce « retour à l’ordre constitutionnel » est une « occasion exceptionnelle » pour Haïti, au moment où la Police nationale haïtienne, forte désormais de 14 000 hommes, devra sous peu assumer seule les responsabilités qu’elle partageait jusqu’à présent avec la MINUSTAH dont le dernier mandat devrait être adopté ce jeudi 13 avril. 

Dans le rapport présenté au Conseil de sécurité, le Secrétaire général recommande toutefois, après le retrait de la MINUSTAH, la mise en place, « sous un autre nom », d’une mission de plus petite taille, axée sur la consolidation de l’état de droit et des services de police. Son mandat principal? « Appuyer la stabilité politique et la bonne gouvernance, notamment la surveillance et la réforme électorales, l’état de droit et les droits de l’homme. » La mission serait dotée de sept unités de police constituées sur les 11 déployées actuellement. 

About -

Leave a comment

XHTML: You can use these tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>